Étude du temps qui passe

Les élèves dys ont des problèmes avec la perception du temps :

  • l’élève dyspraxique, ne le sent pas corporellement. Cela peut être également un problème pour l’enfant TDAH.
  • l’élève dyslexique qui pense en images ne peut pas mettre d’images sur les termes qui parlent du temps qui passe (avant ? après ? pas d’image). La ronde de l’année permet de visualiser chaque élément qui compose l’année.

Il n’y a pas toujours de liens logiques entre les mots qui parlent du temps qui passe, surtout dans l’apprentissage des noms des jours et leur succession dans la semaine, ainsi que pour les noms des mois dans l’année. Les approches adaptées apportent un support qui permettra de mettre du sens à cet apprentissage.

L’apprentissage de l’heure est compliqué car il faut se souvenir de conventions sans base logique (pourquoi est-ce la petite aiguille qui indique les heures et pas la grande ?). Le système de codage du temps est très complexe comme on peut le voir sur cet élément : http://www.gre10.ch/wp-content/uploads/2010/10/tableau-du-temps-MG.pptx-dyslexie-dysorthographie-dysgraphie.pdf.

L’outil proposé fait appel à la mémoire kinesthésique et à des moyens mnémotechniques.

L’année

Les saisons

la-ronde-de-lannee

Les mois

Lire l’heure

Scroll Up
Share This