Lecture Compréhension

Voici des textes de lecture adaptés selon les critères suivants:

Adaptation de la présentation :

Pour aider la bonne poursuite oculaire :

  • des espaces adaptés entre les lignes (et éviter ainsi les sauts de lignes)
  • une police et une hauteur de lettres facilitant le déchiffrage (Century Gothic ou Comic Sans MS, 12 ou 14).

Adaptation du contenu à lire :

  • mots en général faisant partie du langage courant afin d’éviter le double problème, technique et sens, pour permettre d’acquérir un vocabulaire de base souvent non acquis chez les enfants présentant des difficultés de compréhension.
  • tournures de phrases simples en général.

Adaptations proposées suivant les difficultés rencontrées par l’élève :

Pour chaque histoire, plusieurs niveaux proposés, selon le profil des élèves (donc possibilité de différencier, tout en travaillant le même texte).

Profils d’élèves :

Problèmes de compréhension et de lecture technique :

il lit difficilement et ne met aucune image de ce qui est lu dans sa tête : le texte niveau 1 lui sera lu par les élèves lecteurs ou un adulte. L’enfant va remettre les images dans l’ordre du texte. Il lit ensuite son texte au niveau adapté et relie texte et image.

Problèmes de compréhension :

il lit bien, mais ne met aucune image de ce qui est lu dans sa tête : texte donné avec les images. Au fur et à mesure qu’il avance dans le texte, l’enfant cherche les images qui correspondent au texte.

Faire jouer la scène est un excellent moyen de vérification de la compréhension.

Problèmes de lecture technique :

Il comprend bien lorsque le texte lui est lu, mais déchiffre lentement et s’épuise vite :

  • Niveau 1 : texte lu par les élèves lecteurs ou un adulte. L’enfant va remettre les images dans l’ordre du texte. Il lit ensuite les phrases qui vont sous les images et les colle (selon la difficulté de déchiffrage, choisir la version neutre ou adaptée « aide au niveau des règles contextuelles »)
  • Niveau 2 : texte en version « aide au niveau des règles contextuelles ». Rythmer la lecture en s’arrêtant à chaque numéro pour chercher l’image (pour changer d’activité et permettre ainsi à l’enfant d’entrecouper les moments de lecture très fatigants et ceux plus légers de recherche d’images).
  • Niveau 3 : texte neutre. Rythmer la lecture en s’arrêtant à chaque numéro pour chercher l’image.

Contes en pourquoi ou comment

Recettes

Le texte qui règle des comportements : La recette

Problématique:
L’application d’une recette permet à l’enfant de mieux intégrer son concept, sa construction et son objectif (on fait ce qui est demandé). Il est difficile de pouvoir faire une recette en classe en rendant un maximum l’enfant « acteur » de la démarche (éviter « une fois la recette pour tous » où l’enfant est  spectateur) et sans que l’enseignant se sente débordé.

Les recettes proposées ont toutes été testées. Leur niveau est indiqué et les petits soucis que l’on peut rencontrer lors de l’application sont anticipés. À relever que la plupart des dyslexiques sont assez à l’aise dans le côté pratique de cette activité et qu’elle leur permet donc d’entraîner la lecture dans une activité qui leur plaît et de pouvoir montrer de bonnes compétences à leur entourage (bon pour leur estime de soi).

Liens avec d’autres domaines scolaires :
– conjugaison : étude du verbe à l’infinitif ou à l’impératif
– grammaire : la quantité (déterminant) se place toujours devant l’ingrédient (le nom), étude du complément du nom qui est particulier dans la recette puisque l’élément qui nous intéresse le plus (l’ingrédient) se trouve dans le rôle de complément du nom.Exemple : trois citrons (déterminant-nom) 4 décilitres de lait, 1 kilo de carottes, une cuillère à café , une cuillère de café (compléments du nom)…
– maths : numération/formulation des réponses de problèmes : la quantité se place toujours devant l’ingrédient.
Exemple numération : cinq cents / cent cinq : combien de centaines? (difficile pour lesDys qui tiennent peu compte de la place des mots).
Exemple formulation de réponses: il a planté 214 tulipes (l’enfant indique de quoi il parle, donc n’oublie pas le mot « tulipe » et il positionne correctement la quantité AVANT le nom).

Développement:
1. Établir la liste de commissions:
– Souligner les ingrédients à acheter (de quoi avons-nous besoin)
– Mettre une vague sous les quantités
2. Quelles « actions »?
– Souligner en rouge ce qu’il faudra « faire » (que l’on peut mimer) Ex : fouetter, cuire, ajouter, mélanger , etc… L’enfant fera le constat que dans la recette, ce qu’il faut faire (le verbe) est toujours au début.

Petite info : les enfants dyslexiques sont souvent attirés par la cuisine. On retrouve donc facilement des dyslexiques parmi les cuisiniers.

Histoires présentations adaptées 3 niveaux

Jack et le haricot magique 2 niveaux

Textes divers

Lecture suivie

polly-livre

Polly la futée et cet imbécile de loup

Voici un livre qui est facile d’accès dès 9 ans pour les dyslexiques ou pour ceux qui peinent encore avec la lecture. Il est adapté également pour les élèves dysphasiques qui sont touchés sur le versant compréhension (et également pour les malentendants et les allophones) :

– les phrases ne sont pas trop longues et écrites dans un langage courant (donc prévisibles pour les dyslexiques qui s’accrochent au sens pour déchiffrer).

– les histoires, pleines d’humour, sont plaisantes à lire pour tout âge.

– comme pour toutes les lectures suivies, certains mots reviennent souvent et finissent par être automatisés ce qui permet une plus grande fluidité de la lecture.

Pour une classe, vous avez deux niveaux proposés qui vous permettront de vous lancer dans la lecture d’un livre avec tous les élèves, indépendamment de leurs niveaux de lecture/de compréhension:

Approche adaptée :

– le texte est réécrit en résumé pour les dyslexiques dès 9 ans qui lisent encore en déchiffrant (donc avec un accès encore difficile au sens puisque toute leur attention est utilisée à la technique qu’ils n’ont pas encore automatisée).

– toute l’histoire est illustrée, le lecteur doit remettre les images dans l’ordre.

Pour les autres :

– pour les bons lecteurs de 9 ans ou les dyslexiques plus âgés qui ont automatisé le code : un questionnaire sur chaque partie lue. Vous pouvez avoir le correctif gratuitement, en me contactant (volontairement pas mis sur le site pour éviter « l’envie d’aller voir » chez l’élève).

Petite info :

Vous trouverez l’histoire de Jack et le haricot magique (dont on parle dans le chapitre 3) un peu plus haut.

Questionnaire

Le Kit du Hérisson

Pour découvrir les sons complexes lorsque les sons de base (un son = une lettre) sont acquis.

Ce premier kit entraîne le son “ou”.

Vous trouverez :

 une méthode d’apprentissage proche du monde de l’enfant et répondant aux dernières découvertes des neuro-sciences, permettant la mémorisation des sons complexes

– des cartes d’apprentissage (support matériel de la méthodologie)

– une histoire proposée en plusieurs niveaux de lecture

– une brochure de lecture de mots

– un cahier d’exercices portant sur la compréhension de l’histoire puis sur la découverte et l’entraînement du son “ou”

 

Pour acheter le Kit du Hérisson en ligne via le site educadys

Ou directement par Martine Jiménez en lui posant toutes vos questions

Scroll Up
Share This